Visuel Comment l’expérimentation du dispositif de gestion des flux sur la ligne 14 va utiliser l’intelligence artificielle ?
Ville durable

Comment l’expérimentation du dispositif de gestion des flux sur la ligne 14 va utiliser l’intelligence artificielle ?

Publié le 26 mai 2021

La RATP expérimente pour une durée de 3 mois renouvelable depuis mardi 25 mai, un dispositif innovant d’aide à la gestion des flux sur les quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14 afin de fluidifier les déplacements sur ces derniers et de prévenir tout risque de flux trop importants.

Ce dispositif, basé sur l’intelligence artificielle, a pour objectif d’améliorer l’expérience client en proposant des solutions alternatives et une information voyageur dynamique innovante en temps réel. Il s’inscrit dans le cadre d’un programme afin d’anticiper l’exploitation de la ligne une fois le prolongement Sud à Orly terminé. En effet, l’ouverture de ce tronçon engendra une augmentation importante de la fréquentation estimée à 50 %, soit un total de près de 1 million de voyages quotidiens.

Concrètement, le dispositif permet de mesurer en temps quasi réel, grâce aux caméras de vidéoprotection déjà existantes et l’intelligence artificielle, la densité de clients sur le quai. Avant les principales lignes de contrôle permettant d’accéder à la ligne 14, un écran informera, en temps quasi réel, de la densité de clients et proposera des solutions afin d’améliorer les flux selon la situation. La RATP sera également en capacité de mettre en place différentes actions – information voyageurs, canalisation par des agents, navettes supplémentaires – pour fluidifier le trafic. Ce dispositif représente un atout dans le contexte sanitaire actuel afin d’accroître la sécurité de tous dans les transports. Les voyageurs sont informés de l’expérimentation à travers une campagne d’affichage déployée dans la salle d’échange et sur les quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14. Pour ceux ne souhaitant pas participer à cette dernière, un parcours alternatif est proposé, matérialisé par une signalétique dédiée. Sur le quai, une zone de droit d’opposition, d’un espace équivalent à deux voitures, est disponible en queue de quai.

L’expérimentation, sécurisée, respecte le règlement général sur la protection des données (RGPD). Par ailleurs, les éléments techniques, juridiques ainsi que les éléments d’information de l’expérience ont été présentés à la CNIL pour information. Cette dernière a rendu un avis favorable sur le projet.

Vos questions

Clients & services

Pourquoi avoir éco-conçu le nouveau site internet du groupe RATP ?

Ville durable

Quelles sont les étapes d’adaptation des centres bus ?

Ville durable

Le programme bus2025 tient-il ses promesses en termes d’écoconception ?

Thématiques

International

11 Questions
Ville durable

64 Questions
JOP 2024

1 Article
4 Questions
Collaborateurs

3 Articles
144 Questions
Propreté

4 Questions
Sûreté

1 Article
10 Questions
Raison d'être

1 Article
8 Questions
Réseaux de transport

3 Articles
130 Questions
Patrimoine

20 Questions
Logistique urbaine

2 Questions
Clients & services

3 Articles
144 Questions
Vidéo

1 Article
Énergie

10 Questions
Nouvelles mobilités

11 Questions
Innovation & digital

58 Questions
Partenariats

24 Questions
Infrastructures

1 Article
22 Questions
Covid-19

10 Questions
Télécoms

2 Questions
Concurrence & développement

114 Questions
Contrat RATP/IDFM

13 Questions
Immobilier

6 Questions
Nouveaux modes de travail

5 Questions
Materiel roulant

1 Article
21 Questions