Visuel Réseau ferré : opération extension !
Dossier

Réseau ferré : opération extension !

Publié le 18 octobre 2023

Avec plus de 60 kilomètres de lignes supplémentaires à opérer dans les prochaines années entre la ligne 15 (33 km) et les prolongements des lignes de métro historiques 4, 11, 12 et 14 (plus de 27 km), sans compter les kilomètres de prolongement de tramway, la RATP connaît actuellement une forte extension de son réseau ferré en Île-de-France.

La récente attribution au consortium ORA, dont la RATP est actionnaire majoritaire, de l’exploitation et de la maintenance de la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express est un motif de grande fierté pour l’entreprise alors qu’approchent les Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024 !

Prolonger des lignes ? Un sacré défi…

De la ligne 4 à la ligne 14, en passant par la 11, la 12 et le T3, prolongements et nouvelles stations sont progressivement mis en service avec un timing adéquat pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Quels sont les défis et les clés de la réussite de ces extensions de lignes ? Les experts nous répondent !

Magali Lecler, MOP,

Maître d’ouvrage tramway

« Une des spécificités du tramway est qu’il traverse la ville en surface. Cela implique la coordination de nombreux acteurs pour mener à terme les modifications de l’aménagement urbain avec une requalification de façade à façade réalisées dans le cadre des extensions : le pilotage des travaux se fait donc en co-maîtrise d’ouvrage avec les collectivités locales et les acteurs concernés.

L’écoute du maître d’ouvrage et la fluidité des échanges sont primordiales car ces projets nécessitent, par exemple, des obtentions d’arrêtés de voirie : il faut être sur la même longueur d’ondes pour que le chantier avance dans les temps. De même, le soutien des financeurs – dans le cas du tram, État et Région – est indispensable, ainsi que d’Île-de-France Mobilités qui finance les rames. »

Éric Gaboriaud, MOP,

Maître d’ouvrage délégué Espaces et Sûreté

« Un prolongement de métro réussi, c’est un prolongement qui tient toutes les promesses faites à la collectivité au moment de l’enquête publique, notamment en termes de fréquentation. De plus, ce type de projet façonne une partie de la ville, au prix d’expropriations et de nuisances de chantier et ne peut donc pas se réaliser sans collaboration étroite avec les acteurs concernés.

L’autre défi est de bien dimensionner l’espace, le temps et le budget du projet, afin de le mener à bien dans toute sa durée. Cela signifie, par exemple, avoir réalisé des études préalables et une analyse des risques très poussée, pour avoir la capacité de surmonter les nombreux aléas, du début à la fin du projet. »

La gestion des infrastructures : une mission étendue au Grand Paris Express

La BU Gestionnaire d’Infrastructures a pour missions la gestion et la maintenance des infrastructures métro et RER dont le périmètre est étendu aux infrastructures de toutes les lignes du Grand Paris Express dès l’ouverture des premiers tronçons.

Les objectifs : garantir la sécurité et la disponibilité du réseau, et préparer l’avenir en pilotant le plan d’investissements pour le renouvellement des infrastructures existantes.

Thématiques

Nouveaux modes de travail

5 Questions
Propreté

4 Questions
Partenariats

24 Questions
Immobilier

6 Questions
Logistique urbaine

2 Questions
Covid-19

10 Questions
Ville durable

64 Questions
Réseaux de transport

3 Articles
133 Questions
Raison d'être

1 Article
8 Questions
JOP 2024

1 Article
12 Questions
International

12 Questions
Contrat RATP/IDFM

13 Questions
Innovation & digital

58 Questions
Materiel roulant

1 Article
21 Questions
Clients & services

4 Articles
147 Questions
Infrastructures

1 Article
22 Questions
Télécoms

2 Questions
Concurrence & développement

117 Questions
Sûreté

1 Article
10 Questions
Collaborateurs

3 Articles
150 Questions
Patrimoine

20 Questions
Vidéo

1 Article
Nouvelles mobilités

11 Questions
Énergie

10 Questions