Le groupe RATP se transforme.
Vous avez une question ?

Sûreté

Pourquoi un opérateur de sureté ?

Publié le 7 juillet 2021


Le 1er janvier 2021, une nouvelle unité d’affaires appelée “RATP Sûreté” a été créée au sein de l’entreprise. Avec elle, le Groupe dispose d’un opérateur de sûreté dont le périmètre d’intervention a été profondément modifié par la Loi d’orientation des mobilités (également appelée « LOM »), votée en fin d’année 2019.

“RATP Sûreté” interviendra à deux niveaux :
> En monopole sur le réseau ferré historique de la RATP, mais aussi sur le futur réseau du Grand Paris Express, pour lequel la LOM confie l’exclusivité des activités de sûreté au GPSR.
> A la demande, sur les réseaux de transport en Ile-de-France, après l’ouverture à la concurrence. A partir du 1er janvier 2025 pour le bus et du 1er janvier 2030 pour le tramway, le GPSR n’aura plus de monopole et ne pourra intervenir que si IDFM ou l’opérateur qui aura remporté l’un des appels d’offres le demande.

Ainsi, avec la création de “RATP Sûreté”, le groupe RATP sécurise son activité en monopole et se donne aussi les moyens de mettre à profit les compétences et l’expertise du GPSR, pour développer une nouvelle activité de service à forte valeur ajoutée.

 


Cette réponse a été rédigée par la RATP. Lire notre page de présentation


Cet article était-il intéressant ?

Vous avez une question ?