Le groupe RATP se transforme.
Vous avez une question ?

Clients & services

#Avecvous : Qu’est-ce qu’on met en place contre le harcèlement dans les transports en commun ?

Publié le 25 novembre 2021

Question d'un internaute


La lutte contre le harcèlement dans les transports est une priorité absolue pour la RATP et Île-de-France Mobilités depuis plusieurs années. #AVECVOUS, c’est le nom donné au plan d’action pour lutter contre le harcèlement dans les transports et pour offrir aux voyageurs des trajets sûrs et sereins.

Ce plan d’action vise trois objectifs : mieux prévenir les situations, gérer les alertes et améliorer la prise en charge des victimes. Pour ce faire, des actions concrètes sur le terrain sont déployées. Près de 6500 agents formés, dont 1 000 agents de sécurité sont mobilisés et prêts à intervenir sur le terrain à tout moment. 5 000 bornes d’appel sont mises à disposition dans tous les espaces (accueil, quais, couloirs) pour qu’une victime ou un témoin d’une agression puisse alerter au plus vite. Près de 50 000 caméras de vidéoprotection sont également installées sur les quais, dans les rames et espaces RATP.

La RATP propose également des  »marches exploratoires’’ sur certaines lignes pour prendre en compte l’avis des voyageurs sur les actions menées par la RATP pour lutter contre le sentiment d’insécurité sur le réseau. Les marches exploratoires consistent à réunir un groupe de personnes volontaires pour commenter un parcours et recueillir leurs sensations. Plusieurs facteurs sont surveillés : l’ambiance globale de la station, la manière dont on y chemine, la façon dont les équipements sont disposés et utilisés ainsi que le sentiment de sécurité qu’on peut y ressentir.

Depuis plusieurs années déjà, la RATP, la SNCF, la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités s’associent pour rappeler aux victimes et aux témoins de harcèlement les solutions qui existent pour donner l’alerte. Avec le message « Contre le harcèlement dans les transports en commun, alertez ! », une campagne dédiée qui vise à faire connaître le numéro d’alerte 3117.

Plus d’infos : ratp.fr/avecvous


Cette réponse a été rédigée par la RATP. Lire notre page de présentation


Cet article était-il intéressant ?

Vous avez une question ?